Émilie Legrand - Contrebassiste

Biographie Emilie Legrand.jpg

Après des débuts au violon, Émilie LEGRAND commence ses études de contrebasse au CRR de Rouen puis au CNSMD de Lyon. Durant cette formation, elle reçoit les conseils affûtés de Bernard Cazauran et de Cédric Carlier, et se perfectionne auprès d'autres musiciens tel que Giuseppe Ettorre et Maria Chirokolyiska.

 

Diplômée d'un Master, Émilie Legrand est depuis sollicitée par de nombreux orchestres : l'Orchestre Philharmonique du Luxembourg, l'Orchestre de Monte-Carlo, Les Dissonances, l’Orchestre de l’Opéra de Rouen et l’Orchestre de l’Opéra de Marseille, l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l'Orchestre National de Lyon, l'Orchestre de Chambre de Paris, ou encore Le Cercle de l’Harmonie ; également invitée en tant que chef de pupitre par l'Orchestre National de France, l'Orchestre de l'Opéra de Lyon, l'Orchestre de l'Opéra de Toulon, l'Orchestre de Chambre d'Auvergne, l'Orchestre de Chambre de Lyon.

Depuis 2014, Émilie Legrand est contrebasse solo à l'Orchestre Victor-Hugo Franche-Comté. La musique de chambre a pour Émilie Legrand une place importante. Elle est invitée à plusieurs reprises au Festival International de musique de chambre de Thèze, et se produit régulièrement avec le TrioLYR, (Pierre-Jean Yème à la flûte traversière et Odile Ramillon au piano). En musique de chambre, elle se produit aux côtés de musiciens tels que Maud Lovett, Quirine Scheffers, Christophe Giovaninetti, Julien Beaudiment, Julien Hervé, Dominique Lonca.

 

Dans ce même domaine, elle a enregistré (chez le Label Aparté) « La Truite » de Schubert avec Guillaume Chilemme, Marie Chilemme, Astrig Siranossian, et Nathanaël Gouin (2018).

 

Émilie Legrand enseigne au Conservatoire de Chaumont (52).